X FERMER

NAVIGATION

Ville de Changé
Conseil Municipal Délibérations du conseil municipal Recueil des actes administratifs Présentation de la ville
  • Histoire
  • Plans de ville
  • Au rythme d'une balade sonore
  • Patrimoine
  • Qualivilles à Changé
  • Le manuel qualité
  • Votre avis nous intéresse
  • Bien vivre ensemble Présentation des services municipaux Location des salles Cimetière Annuaire du patrimoine Annuaire des entreprises Adresses utiles Marchés publics
    Enfance, Jeunesse, Solidarités
    Commission Enfance, Jeunesse et Solidarités Projet éducatif de territoire Tarifs Publications Enfance Jeunesse Restauration Scolaire Petite Enfance
  • Multi-accueil Lulubelle
  • RAM
  • Enfance Espace jeunes Ludothèque Écoles Espace famille
  • Inscription espace famille
  • Accéder à l'espace famille
  • Le Pédibus Solidarité
  • Logements sociaux
  • Action Sociale
  • Escale Saint-Roch, maison d'accueil d'urgence
  • Arrêtons les violences 3919!
  • Urbanisme et Développement durable
    Commission Cadre de vie, Environnement et Urbanisme De l'Agenda 21 local à l'Agenda 2030 Des actions en faveur de la population et pour tous les âges
  • Changé Ô Jardin (Printemps et Automne)
  • La fête de la nature
  • Le jour de la nuit
  • La Semaine Européenne du Développement Durable (SEDD)
  • Les rencontres de quartier
  • Le patrimoine végétal et le fleurissement
  • Des espaces et parcs variés
  • La gestion différenciée
  • Objectif Zéro Phyto
  • Une gestion raisonnée de l'eau
  • Un cimetière paysager
  • Diagnostic visuel et sonore du patrimoine arboré : le Plan de l'Arbre
  • Un paillage naturel
  • L'éco-pâturage
  • La biodiversité
  • Des aménagements en faveur du développement durable
  • Le parc environnemental
  • Le jardin pédagogique
  • La zone humide et l'éco-pâturage
  • La maison éclusière
  • Le jardin de Simples
  • La vigne pédagogique
  • Des labels en faveur de l'environnement
  • Le label Villes et Villages fleuris
  • Le label Sur le chemin de la nature
  • Le label Éco-Quartier
  • Propreté et gestion des déchets Se déplacer Les travaux PLUi, RLPi, Cadastre
  • Travaux soumis à autorisation d'urbanisme
  • Votre cadastre en ligne
  • Les risques majeurs Les subventions
    Culture, Sport & Associations
    Commission Vie associative sportive, culturelle et Animation locale La médiathèque Le service culturel Le Conservatoire de Laval Agglomération Associations
  • Annuaire des associations
  • Catalogue du matériel Associations
  • Documents à télécharger
  • Votre compte association monservicepublic.fr
  • Réserver du matériel et les minibus
  • Comité de jumelage
  • Ichenhausen en Allemagne
  • Les membres du bureau et du conseil d'administration
  • Comité Changé - Roumanie
  • Finances
    COMMISSION FINANCES TIPI Titres payables sur internet 2017 - ANALYSE DES ÉQUILIBRES FINANCIERS FONDAMENTAUX 2018 - COMPTE ADMINISTRATIF 2019 - DÉBAT D'ORIENTATION BUDGÉTAIRE 2019 - BUDGET PRIMITIF 2019 - RAPPORT CHAMBRE REGIONAL DES COMPTES 2019 - COMPTE ADMINISTRATIF 2020 - DÉBAT D'ORIENTATION BUDGÉTAIRE 2020 - BUDGET PRIMITIF
    Communication & Démocratie numérique
    COMMISSION COMMUNICATION, DIGITAL ET DEMOCRATIE LOCALE Publications
  • 2016 - 2020
  • de 2005 à 2015
  • de 2002 à 2004
  • de 1997 à 2001
  • de 1992 à 1996
  • de 1987 à 1991
  • de 1982 à 1986
  • de 1977 à 1981
  • Les suppléments et numéros spéciaux
  • Bibliothèque Livres Archives des lettres d'informations WIFI Changé Photothèque
    Démarches Administratives
    Vos démarches au quotidien
  • Mon service public.fr
  • Recensement citoyen des jeunes
  • Elections Conciliateur de justice

    COORDONNÉES

    TEL. 02 43 53 20 82

    Espace personnel
    7
    0
    Array
    (
        [0] => 254
        [id_page] => 254
        [1] => 

    Avec la requalification du centre-ville, le coteau qui était dissimulé derrière les habitations a, désormais une place importante. Il fait partie de l’élégance urbaine et végétale du cœur de ville. Depuis 2015, la municipalité envisage d’implanter une vigne sur ce site pour renouer avec les traditions viticoles, autrefois présentes sur la commune. La faisabilité de ce projet a été étudiée au préalable. Suite aux différentes études, le conseil municipal de Changé a décidé de créer une vigne pédagogique pour expliquer de façon ludique le cycle végétatif de la vigne et les méthodes d’agriculture biodynamique.

    [body] =>

    Avec la requalification du centre-ville, le coteau qui était dissimulé derrière les habitations a, désormais une place importante. Il fait partie de l’élégance urbaine et végétale du cœur de ville. Depuis 2015, la municipalité envisage d’implanter une vigne sur ce site pour renouer avec les traditions viticoles, autrefois présentes sur la commune. La faisabilité de ce projet a été étudiée au préalable. Suite aux différentes études, le conseil municipal de Changé a décidé de créer une vigne pédagogique pour expliquer de façon ludique le cycle végétatif de la vigne et les méthodes d’agriculture biodynamique.

    [2] => 0 [data] => 0 [3] => txt [type] => txt [4] => [attr] => [5] => 1 [position] => 1 [6] => 2183 [id] => 2183 )
    La vigne pédagogique

    LA VIGNE PÉDAGOGIQUE

    Avec la requalification du centre-ville, le coteau qui était dissimulé derrière les habitations a, désormais une place importante. Il fait partie de l’élégance urbaine et végétale du cœur de ville. Depuis 2015, la municipalité envisage d’implanter une vigne sur ce site pour renouer avec les traditions viticoles, autrefois présentes sur la commune. La faisabilité de ce projet a été étudiée au préalable. Suite aux différentes études, le conseil municipal de Changé a décidé de créer une vigne pédagogique pour expliquer de façon ludique le cycle végétatif de la vigne et les méthodes d’agriculture biodynamique.

    1
    Array
    (
        [0] => 254
        [id_page] => 254
        [1] => La biodynamie
        [body] => La biodynamie
        [2] => 0
        [data] => 0
        [3] => ttl
        [type] => ttl
        [4] => 
        [attr] => 
        [5] => 2
        [position] => 2
        [6] => 2184
        [id] => 2184
    )
    

    La biodynamie

    2
    Array
    (
        [0] => 254
        [id_page] => 254
        [1] => 

    La biodynamie est une agriculture assurant la santé du sol et des plantes pour procurer une alimentation saine aux hommes et aux animaux. Elle se base sur une profonde compréhension des lois du « vivant » acquise par une vision holistique de la nature (vision globale). Ce mouvement considère qu’actuellement la nature est tellement dégradée qu’elle n’est plus capable de se guérir elle-même. Ainsi, il est néces­saire de redonner au sol sa vitalité féconde indis­pensable à la santé des plantes, des animaux et des hommes, grâce à des procédés « thérapeutiques », des remèdes naturels et non-destructeurs comme des tisanes ou du soufre. La biodynamie s’appuie également sur le calendrier et les cycles lunaires.

    [body] =>

    La biodynamie est une agriculture assurant la santé du sol et des plantes pour procurer une alimentation saine aux hommes et aux animaux. Elle se base sur une profonde compréhension des lois du « vivant » acquise par une vision holistique de la nature (vision globale). Ce mouvement considère qu’actuellement la nature est tellement dégradée qu’elle n’est plus capable de se guérir elle-même. Ainsi, il est néces­saire de redonner au sol sa vitalité féconde indis­pensable à la santé des plantes, des animaux et des hommes, grâce à des procédés « thérapeutiques », des remèdes naturels et non-destructeurs comme des tisanes ou du soufre. La biodynamie s’appuie également sur le calendrier et les cycles lunaires.

    [2] => 0 [data] => 0 [3] => txt [type] => txt [4] => [attr] => [5] => 3 [position] => 3 [6] => 2185 [id] => 2185 )

    La biodynamie est une agriculture assurant la santé du sol et des plantes pour procurer une alimentation saine aux hommes et aux animaux. Elle se base sur une profonde compréhension des lois du « vivant » acquise par une vision holistique de la nature (vision globale). Ce mouvement considère qu’actuellement la nature est tellement dégradée qu’elle n’est plus capable de se guérir elle-même. Ainsi, il est néces­saire de redonner au sol sa vitalité féconde indis­pensable à la santé des plantes, des animaux et des hommes, grâce à des procédés « thérapeutiques », des remèdes naturels et non-destructeurs comme des tisanes ou du soufre. La biodynamie s’appuie également sur le calendrier et les cycles lunaires.

    3
    Array
    (
        [0] => 254
        [id_page] => 254
        [1] => La plantation
        [body] => La plantation
        [2] => 0
        [data] => 0
        [3] => ttl
        [type] => ttl
        [4] => 
        [attr] => 
        [5] => 4
        [position] => 4
        [6] => 2186
        [id] => 2186
    )
    

    La plantation

    4
    Array
    (
        [0] => 254
        [id_page] => 254
        [1] => 

    Sur le coteau de 3 300 m², une vigne pédagogique est en cours de réalisation.

    Elle est composée de 2 espaces :

    • Sur la partie basse, la vigne sera fixée par échalas (tuteurs). 3 modules de 3 mètres par 2 mètres (soit 36 plants de raisin à cueillir type BACO ou OTHEL­LO) seront installés, une pergola de 4 pieds de raisin blanc sera réalisée ainsi que 3 plants de raisin se structureront autour d’un arbre. Ces plantations serviront à produire du jus de raisin ou du raisin à croquer.
    • La partie haute du site sera dédiée à la production de vin. La plantation de vigne s’étend sur 10a organisés en 8 rangs par 43 rangs soit 344 plants de vigne avec des cépages résistants. Celle-ci est déjà fixée sur un palissage avec fil. Les cuvées produites ne seront pas mises en vente, mais la ville les proposera en dégustation lors des diverses manifestations communales.
    [body] =>

    Sur le coteau de 3 300 m², une vigne pédagogique est en cours de réalisation.

    Elle est composée de 2 espaces :

    • Sur la partie basse, la vigne sera fixée par échalas (tuteurs). 3 modules de 3 mètres par 2 mètres (soit 36 plants de raisin à cueillir type BACO ou OTHEL­LO) seront installés, une pergola de 4 pieds de raisin blanc sera réalisée ainsi que 3 plants de raisin se structureront autour d’un arbre. Ces plantations serviront à produire du jus de raisin ou du raisin à croquer.
    • La partie haute du site sera dédiée à la production de vin. La plantation de vigne s’étend sur 10a organisés en 8 rangs par 43 rangs soit 344 plants de vigne avec des cépages résistants. Celle-ci est déjà fixée sur un palissage avec fil. Les cuvées produites ne seront pas mises en vente, mais la ville les proposera en dégustation lors des diverses manifestations communales.
    [2] => 0 [data] => 0 [3] => txt [type] => txt [4] => [attr] => [5] => 5 [position] => 5 [6] => 2187 [id] => 2187 )

    Sur le coteau de 3 300 m², une vigne pédagogique est en cours de réalisation.

    Elle est composée de 2 espaces :

    • Sur la partie basse, la vigne sera fixée par échalas (tuteurs). 3 modules de 3 mètres par 2 mètres (soit 36 plants de raisin à cueillir type BACO ou OTHEL­LO) seront installés, une pergola de 4 pieds de raisin blanc sera réalisée ainsi que 3 plants de raisin se structureront autour d’un arbre. Ces plantations serviront à produire du jus de raisin ou du raisin à croquer.
    • La partie haute du site sera dédiée à la production de vin. La plantation de vigne s’étend sur 10a organisés en 8 rangs par 43 rangs soit 344 plants de vigne avec des cépages résistants. Celle-ci est déjà fixée sur un palissage avec fil. Les cuvées produites ne seront pas mises en vente, mais la ville les proposera en dégustation lors des diverses manifestations communales.
    5
    Array
    (
        [0] => 254
        [id_page] => 254
        [1] => Les cépages
        [body] => Les cépages
        [2] => 0
        [data] => 0
        [3] => ttl
        [type] => ttl
        [4] => 
        [attr] => 
        [5] => 6
        [position] => 6
        [6] => 2188
        [id] => 2188
    )
    

    Les cépages

    6
    Array
    (
        [0] => 254
        [id_page] => 254
        [1] => 

    La municipalité a décidé d’implanter des cépages résistants. Ils corres­pondent aux conditions pédoclimatiques (combinaison des conditions de sol et climatique) de la commune. Les plantations ont été réalisées au prin­temps 2020, notamment le « grolleau gris », qui sera mixé avec des pieds « floréal » à compter de 2021.

    La vigne installée sera gérée en biodynamie. Celle-ci nécessitera 3 à 4 traitements par an : tisanes, bouillie bordelaise (200gr/ha), soufre, patentkali (engrais naturel riche en potasse et magnésie) et maria thun (compost de bouse qui active la décomposition des végétaux).

    La préparation des sols a été faite en 2019, avec Jacques Carroget, vigneron, une équipe de bénévoles et le service des espaces verts de Changé. Du blé noir a été réparti aux emplacements des cavaillons. En effet, le blé noir est considéré comme un bio-pesticide, notamment en semis direct. Il rompt le cycle des nématodes (vers) et sécrète une substance fongicide. Aussi, à l’au­tomne 2019, de l’avoine a été semé. C’est une excellente plante nettoyante, qui permet de contrôler un grand nombre de mauvaises herbes. Au-delà de l’effet d’ombrage procuré par la couverture, l’avoine a des facultés allélopa­thiques (interactions biochimiques) très marquées, que ce soit en végétation ou lors de sa décomposition. Ainsi, les cultures installées sur les résidus d’avoine peuvent généralement être conduites sans utilisation d’herbicide.

    Il est également prévu que l’entretien des allées, entre chaque cavaillon, soit fait en éco-pâturage. En 2020, les bénévoles et la Ville ont déjà installés les supports (piquets) pour soutenir les plants.

    [body] =>

    La municipalité a décidé d’implanter des cépages résistants. Ils corres­pondent aux conditions pédoclimatiques (combinaison des conditions de sol et climatique) de la commune. Les plantations ont été réalisées au prin­temps 2020, notamment le « grolleau gris », qui sera mixé avec des pieds « floréal » à compter de 2021.

    La vigne installée sera gérée en biodynamie. Celle-ci nécessitera 3 à 4 traitements par an : tisanes, bouillie bordelaise (200gr/ha), soufre, patentkali (engrais naturel riche en potasse et magnésie) et maria thun (compost de bouse qui active la décomposition des végétaux).

    La préparation des sols a été faite en 2019, avec Jacques Carroget, vigneron, une équipe de bénévoles et le service des espaces verts de Changé. Du blé noir a été réparti aux emplacements des cavaillons. En effet, le blé noir est considéré comme un bio-pesticide, notamment en semis direct. Il rompt le cycle des nématodes (vers) et sécrète une substance fongicide. Aussi, à l’au­tomne 2019, de l’avoine a été semé. C’est une excellente plante nettoyante, qui permet de contrôler un grand nombre de mauvaises herbes. Au-delà de l’effet d’ombrage procuré par la couverture, l’avoine a des facultés allélopa­thiques (interactions biochimiques) très marquées, que ce soit en végétation ou lors de sa décomposition. Ainsi, les cultures installées sur les résidus d’avoine peuvent généralement être conduites sans utilisation d’herbicide.

    Il est également prévu que l’entretien des allées, entre chaque cavaillon, soit fait en éco-pâturage. En 2020, les bénévoles et la Ville ont déjà installés les supports (piquets) pour soutenir les plants.

    [2] => 0 [data] => 0 [3] => txt [type] => txt [4] => [attr] => [5] => 7 [position] => 7 [6] => 2189 [id] => 2189 )

    La municipalité a décidé d’implanter des cépages résistants. Ils corres­pondent aux conditions pédoclimatiques (combinaison des conditions de sol et climatique) de la commune. Les plantations ont été réalisées au prin­temps 2020, notamment le « grolleau gris », qui sera mixé avec des pieds « floréal » à compter de 2021.

    La vigne installée sera gérée en biodynamie. Celle-ci nécessitera 3 à 4 traitements par an : tisanes, bouillie bordelaise (200gr/ha), soufre, patentkali (engrais naturel riche en potasse et magnésie) et maria thun (compost de bouse qui active la décomposition des végétaux).

    La préparation des sols a été faite en 2019, avec Jacques Carroget, vigneron, une équipe de bénévoles et le service des espaces verts de Changé. Du blé noir a été réparti aux emplacements des cavaillons. En effet, le blé noir est considéré comme un bio-pesticide, notamment en semis direct. Il rompt le cycle des nématodes (vers) et sécrète une substance fongicide. Aussi, à l’au­tomne 2019, de l’avoine a été semé. C’est une excellente plante nettoyante, qui permet de contrôler un grand nombre de mauvaises herbes. Au-delà de l’effet d’ombrage procuré par la couverture, l’avoine a des facultés allélopa­thiques (interactions biochimiques) très marquées, que ce soit en végétation ou lors de sa décomposition. Ainsi, les cultures installées sur les résidus d’avoine peuvent généralement être conduites sans utilisation d’herbicide.

    Il est également prévu que l’entretien des allées, entre chaque cavaillon, soit fait en éco-pâturage. En 2020, les bénévoles et la Ville ont déjà installés les supports (piquets) pour soutenir les plants.

    MAIRIE DE CHANGÉ

    Hôtel de Ville,
    6 place Christian d'ELVA
    BP 20002 53810 CHANGÉ

    CONTACT

    Formulaire de contact
    Téléphone : 0243532082
    Fax : 0243670606

    Horaires